Insécurité à La Louvière: les rassemblements nocturnes désormais interdits

Les sites du Cora et du Louvexpo sont concernés par cette interdiction.

Insécurité à La Louvière: les rassemblements nocturnes désormais interdits
©AVPRESS
E. Brl.

Trop c’est trop. La commune de La Louvière et la police locale ont décidé de durcir le ton, et pour cause : depuis le mois de juin dernier, cette dernière est confrontée à un phénomène de grands rassemblements nocturnes de personnes et de véhicules sur les parkings du Louvexpo et du site Cora. Les réunions, organisées via les réseaux sociaux, rassemblent de nombreux véhicules pendant la nuit.

Les propriétaires s’adonnent à des rodéos sauvages, consomment sur place alcool, protoxyde d’azote et autres substances illicites, et laissent les lieux jonchés de détritus. Plus grave, il a été constaté par la police que plusieurs protagonistes étaient détenteurs d’armes blanches. Dans la nuit du 14 au 15 août, un jeune homme a d’ailleurs été victime de coups de couteau à la suite d’une bagarre à proximité du magasin Cora.

La police a été sollicitée à de nombreuses reprises par des riverains qui dénoncent d’importantes nuisances sonores et un fort sentiment d’insécurité. Après avoir rencontré la famille du jeune homme poignardé, et faisant suite aux constatations de la police, le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert (PS), a pris la décision d’interdire, par arrêté, tout rassemblement sur le parking du Cora, rue Franco-belge, entre 00h00 et 05h00 du matin pendant un mois à daté de ce vendredi 27 août, et sur le parking du Louvexpo, rue Arthur Delaby, entre 00h00 et 05h00 du matin pour la même période.

Toute infraction à cet arrêté sera passible de sanctions administratives tel que le prévoit la loi. Avec la mise en place de cette mesure, les autorités communales et policières espèrent que les habitants à proximité des sites concernés pourront retrouver sérénité, tranquillité et sécurité.