Paul-Olivier Delannois invite le pape François à visiter Tournai

Malgré cette invitation officielle, la réponse du Vatican est malheureusement défavorable.

Paul-Olivier Delannois invite le pape François à visiter Tournai
©AFP
M.P.

Ce n'est un secret pour personne, la Ville de Tournai possède un riche et unique patrimoine. Fière de la Cité des Cinq Clochers, le bourgmestre Paul-Olivier Delannois a ainsi pris l'initiative d'inviter Sa Sainteté le pape François à visiter Tournai. C'est donc à travers une lettre, envoyée le 4 octobre dernier, que le maïeur a prôné la richesse de sa Ville en conviant le pape François à découvrir notamment la Cathédrale et le musée Horta.


"Tournai, Ville d'évêché, dispose d'une Cathédrale remarquable qui vient d'être restaurée suite aux dégâts causés par une tornade voici plus de 20 ans. Cette année coïncide également avec les 850 ans de la dédicace Notre-Dame à notre édifice ainsi que ses 20 ans d'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO", précise Paul-Olivier Delannois dans sa lettre.
Le maïeur fait également part au pape François de la somptueuse exposition qui a actuellement lieu au musée des Beaux-Arts. "Cette exposition marque l'achèvement d'une opération patrimoniale majeure en faveur de pièces issues des tapisseries du cycle de l'histoire de Jacob qui ornaient autrefois le chœur de la Cathédrale de Tournai. Tissées au XVIe siècle dans les ateliers bruxellois à partir de cartons attribués à Bernard an Orley, ces œuvres textiles, rares témoins de la Renaissance à Tournai, furent offertes à sa Cathédrale par l'évêque Charles de Croÿ en 1554. Les fragments exposés appartiennent à un cycle de tapisseries qui comptait originellement dix épisodes traduisant en images le récit complexe de la vie de Jacob. Subdivisée en multiples saynètes à la manière d'une bande dessinée, chaque pièce relate les péripéties de ce héros du livre de la Genèse que l'exposition a pour ambition d'illustrer: les luttes fraternelles mais aussi les réconciliations ou les retrouvailles qui s'ensuivent".
Quelques jours après cette invitation officielle, Paul-Olivier Delannois a obtenu une réponse malheureusement défavorable de la part du Vatican. "Le Saint-Père est sensible à l'attention que vous portez à la conservation et à la transmission du patrimoine religieux et culturel. Il vous encourage dans votre mission au service du bien commun et de la cité. En ce qui concerne votre invitation, j'ai le regret de vous informer qu'il n'est hélas pas possible d'y répondre favorablement. Le pape François vous assure de sa prière et vous accorde volontiers sa bénédiction", a répondu le secrétariat du Vatican.