Philippe Dubois resigne pour quatre ans de rectorat à l'UMons

Il a été largement plébiscité.

Philippe Dubois resigne pour quatre ans de rectorat à l'UMons
©AVPRESS
E. Brl.

C’est reparti pour quatre années. Ces 20 et 21 avril, la communauté de l’Université de Mons, composée de plus de 10 000 étudiants et de 1500 membres du personnel, était invitée à désigner ses nouveaux Recteur et Premier Vice-Recteur de l’UMONS, ainsi que les représentants des différents Corps (enseignant, scientifique, personnel administratif, technique et ouvrier, étudiants) au Conseil d’Administration de l’institution.

C’est finalement le professeur Philippe Dubois, déjà recteur, qui resigne pour quatre années supplémentaires. Seul candidat en lice, ce dernier a obtenu un score plébiscite de 82,49%, un très beau résultat donc, sachant que les électeurs avaient la possibilité de voter soit pour lui, soit blanc. Lors de sa première élection en tant que Recteur en 2018, il avait recueilli 83,02% des suffrages pondérés.

Le taux de participation à cette élection est lui aussi comparable à celui des 2 précédentes lors desquelles un seul candidat Recteur était déjà en lice. "Avec l'ensemble de mon équipe, nous pourrons donc entamer dès la prochaine rentrée académique 2022-2023 ce nouveau mandat de manière totalement sereine, soutenus par la grande confiance manifestée à notre égard par la communauté universitaire lors de ce scrutin", souligne le recteur réélu.

"Je veux voir en effet dans ce résultat l’indication que nous sommes sur la bonne voie et que notre projet d’une université où l’étudiant est non seulement au cœur des préoccupations mais qui contribue aussi grandement au développement économique, social et culturel de sa région bénéficie d’une forte adhésion interne. À titre plus personnel, c’est bien entendu un immense honneur qui m’est fait. Et je suis parfaitement conscient de la charge mais aussi de confiance qui sont placées en moi."

On notera par ailleurs que cette élection interne ne concernait pas que le poste de recteur. Elle portait également sur le renouvellement du mandat de premier vice-recteur pour lequel, là aussi, le professeur Marc Labie était l’unique candidat à sa succession. La communauté universitaire a choisi de faire à nouveau pleinement confiance à ce dernier, qui a récolté 69,52 % des voix et pourra ainsi continué à former un duo solide avec le recteur.

D’autres résultats sont tombés lors de cette même élection et concernent les représentants des différents corps (enseignant, scientifique, PATO et étudiants) au sein du Conseil d’Administration de l’UMONS. Les nouveaux représentants des catégories du personnel siégeront pour une période de quatre ans, s’étalant du 01 octobre prochain au 30 septembre 2026 tandis que les représentants étudiants sont appelés à siéger deux ans.

Les prochaines élections rectorales à l’UMONS sont donc fixées courant 2026. L’actuel Recteur Dubois ne pourra plus y briguer un 3e mandat, ayant atteint la limite maximale fixée par décret.

Sur le même sujet