Tournai : "Le but était de faire progresser les élèves", dit le prévenu…

Son comportement en tant que moniteur d’auto-école est déplacé et gênant. Trois jeunes filles dont une mineure portent plainte.

L.W.
auto école
©Intranet
Le prévenu d'une soixantaine d'années est accusé d'attentat à la pudeur pendant qu'il était en fonction. "Il nie les faits, mais plusieurs personnes expliquent les mêmes manœuvres. Cela va plus loin pour ma cliente qui a préféré rester dehors de la salle d'audience", a indiqué l'avocat de la partie civile. Le 20 mars 2019, la jeune fille de 18 ans commence à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité