Découverte macabre sur le chantier du Chwapi: la piste criminelle n’est pas privilégiée par les enquêteurs

Il avait pourtant été précisé par plusieurs témoins que la victime avait été retrouvée bâillonnée. "Il est vrai qu’elle avait quelque chose sur le visage", a ajouté le procureur, "mais tout semble indiquer que cette personne l’aurait mise elle-même."

Vincent Dubois
Découverte macabre sur le chantier du Chwapi: la piste criminelle n’est pas privilégiée par les enquêteurs
©EdA