Drame de Strépy: le chauffard reste en prison malgré la demande de bracelet électronique

Le chauffard va rester en prison.

D'après Belga
Drame de Strépy: le chauffard reste en prison malgré la demande de bracelet électronique
©JC Guillaume

Nouveau rebondissement dans l’affaire du drame de Strépy-Bracquegnies où le chauffard reste en prison. La chambre des mises en accusation de Mons vient en effet de prendre cette décision à l'égard du jeune homme.

Il y a une semaine, la chambre du conseil de Tournai avait décidé de poursuivre la détention préventive du chauffard sous bracelet électronique. Une demande formulée par le conseil de l'inculpé, Frank Discepoli.

Le parquet avait cependant fait appel de cette décision, ce qui a prolongé le séjour en prison de son client, dans le cadre du mandat d'arrêt délivré le 22 mars. La chambre des mises en accusation vient à présent de confirmer le maintien de l'inculpé derrière les barreaux.

L'automobiliste est poursuivi pour homicide involontaire et coups et blessures involontaires ayant entrainé la mort dans le cadre d'un accident de la route. Selon le parquet, il n'y a pas de requalification des faits à l'ordre du jour mais ce volet du dossier pourrait évoluer en fonction de l'enquête.

Le 20 mars dernier, jour du carnaval de Strépy-Braquegnies, le conducteur était rentré avec sa voiture dans le cortège du carnaval au petit matin, tuant six personnes et en blessant une trentaine d'autres.