La maison de Dutroux disparue, les fondations du jardin mémoriel commencent à être visibles

A Marcinelle, les travaux de construction d'un jardin mémoriel en hommage aux petites tuées par Marc Dutroux - sur son ancienne maison démolie - vont bon train.

La maison de Dutroux disparue, les fondations du jardin mémoriel commencent à être visibles
©van Kasteel

Ca avance. Cette semaine, si vous passez devant l'ancienne maison de l'horreur à Marcinelle (Charleroi), avenue de Philippeville, vous verrez que futur mémorial avance bien: on en aperçoit déjà les contours.

Pour rappel, il était question de détruire la maison de Marc Dutroux et le garage, sous lesquels ont perdu la vie notamment les petites Julie et Mélissa. C'est chose faite, avec la maison d'à côté, qui faisait le coin avec la rue des Damzelles. Sur place sera construit un "jardin mémoriel", avec une immense fresque sur fond blanc représentant un enfant jouant au cerf-volant. "Entre terre et ciel", le nom choisi par les parents des victimes, sera fleuri toute l'année grâce à des plantes prévues exprès dans cet objectif.

La maison de Dutroux disparue, les fondations du jardin mémoriel commencent à être visibles
©ASYMETRIE

La démolition, attendue depuis des années, avait avait commencé début juin 2022. Les travaux sont prévus jusqu'à fin 2023.

La maison de Dutroux disparue, les fondations du jardin mémoriel commencent à être visibles
©Avant la démolition - VAN KASTEEL
La maison de Dutroux disparue, les fondations du jardin mémoriel commencent à être visibles
©Pendant la démolition - VAN KASTEEL
La maison de Dutroux disparue, les fondations du jardin mémoriel commencent à être visibles
©Début de la construction du mémorial - VAN KASTEEL