Le Palais de justice de Charleroi tourne chauffage à fond tout l'hiver: "Il y a des endroits où il fait si chaud qu'on doit ouvrir les fenêtres, j'en suis malade"

Ce n'est pas nouveau, mais avec la crise énergétique la question se pose plus pressante que jamais: comment le Palais de justice peut-il se permettre d'avoir les chaudières qui tournent à plein régime obligeant les gens à ouvrir des fenêtres en plein hiver alors qu'on demande dans le même temps à la population de faire attention à sa consommation?

Le Palais de justice de Charleroi tourne chauffage à fond tout l'hiver: "Il y a des endroits où il fait si chaud qu'on doit ouvrir les fenêtres, j'en suis malade"
©van Kasteel
La situation n'est pas neuve mais la crise énergétique remet le problème énergétique du Palais de justice de Charleroi au cœur des débats : il faut savoir que les chaudières, quand elles fonctionnent puisqu'elles étaient en panne ce jeudi par exemple, y tournent à fond tout l'hiver. C'est un vieux bâtiment,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité