Frayeur à l'Athénée Provincial de Morlanwelz: 18 élèves pris de malaise après une opération de vaccination contre le papillomavirus

Les élèves sont désormais pris en charge par des équipes médicales.

Florian Ducobu
18 élèves seraient concernés.
18 élèves seraient concernés. ©D.R.

Grosse frayeur à l’Athénée Provincial de Morlanwelz où de nombreux élèves sont tombés malades après avoir participé à une opération de vaccination contre le papillomavirus. Cette opération était menée par les services de promotion de la santé à l’école (PSE) sur base volontaire et avec l’accord des parents. Tout ne s’est malheureusement pas passé comme prévu puisque des malaises ont rapidement été ressentis par une dizaine d’élèves.

Nous suivons avec la plus grande attention l’incident qui s’est produit ce jour au sein de l’Athénée Provincial de Morlanwelz à la suite d’une opération de vaccination contre le papillomavirus”, indique la Province de Hainaut. “Des premiers malaises ont été constatés vers 12h après le départ des services du PSE. Devant le nombre croissant de cas, la direction a rapidement sollicité le SMUR. Une équipe médicale et plusieurs ambulances ont pris en charge les élèves sur place avec l’aide du personnel de l’établissement.

À l’heure d’écrire ces lignes, 18 élèves – tous conscients – font l’objet d’un suivi permanent sur place à titre de précaution. Ce suivi est mené par des équipes médicales spécialisées et par le PSE. “Tous les parents des élèves concernés ont évidemment été prévenus. Le pouvoir organisateur provincial agit en coordination avec les autorités communales. Il assure les parents de sa plus grande attention par rapport à cette situation et leur demande de suivre les recommandations des équipes médicales”, poursuit la Province du Hainaut.

Des informations qui ne correspondent cependant pas à la réalité des parents. “Je l’ai vu sur Facebook. J’ai pris des nouvelles de mon fils, qui m’a rassuré. Je trouve cela inadmissible de laisser les parents sans information, même si leurs enfants n’étaient pas concernés par cette vague de malaises. L’absence de communication a justement jeté le trouble, et sans nul doute, une angoisse instantanée pour de nombreux parents", conclut la maman d’un élève.

Nous avons tenté de joindre la députée provinciale en charge de l'Enseignement secondaire et de promotion sociale de la région du Centre en vain.

Frayeur à l'Athénée Provincial de Morlanwelz: 18 élèves pris en charge par des équipes médicales suite à des malaises après une opération de vaccination contre le papillomavirus