Mons : le Doudou 2024 sera décalé d’une semaine !

C’est rare, mais ce n’est pas la première fois que les festivités ne se tiendront pas lors du week-end de la Trinité.

page mons/combat doudou
C’est rare, mais ce n’est pas la première fois que les festivités ne se tiendront pas lors du week-end de la Trinité. ©avpress

Si la date de la ducasse rituelle de Mons change chaque année, il est un fait qui reste, en revanche, immuable : son apogée est traditionnellement célébré au cours du week-end de la Trinité. Soit le 4 juin cette année et, le 26 mai l’an prochain. Du moins en théorie puisque dans les faits, le Doudou devrait être célébré… Une semaine plus tard. Lubie des élus locaux ? Envie de rompre avec les traditions ? Certainement pas.

En réalité, les prochaines élections européennes, fédérales et régionales devraient être organisées le 26 mai 2024, soit en plein Doudou. “Devraient” car officiellement, les discussions sont toujours en cours et aucune date n’a encore été arrêtée. “La date des élections de la Chambre et des parlements régionaux et communautaires est liée à la date de l’élection du Parlement Européen. Cette date sera fixée par le Conseil européen au printemps 2023”, peut-on lire sur le site du Service Public Fédéral Intérieur.

La ville s'y prépare

Toujours est-il qu’à Mons, on part du principe que les célébrations du week-end de la Trinité passeront bel et bien à la trappe. “Cela ne nous a effectivement pas échappé”, confie Nicolas Martin (PS), bourgmestre de Mons. “En 2024, le Doudou sera donc plus que probablement organisé une semaine plus tard. On pourrait, dans le meilleur des mondes, imaginer une exception s’il ne s’agissait que d’élections au niveau belge. Mais au niveau européen, notre folklore, aussi beau soit-il, ne pèse pas lourd.”

Il serait techniquement impossible pour la ville de Mons de gérer de front deux événements majeurs, aussi différents soient-ils. “La tenue d’élection, tout comme le Doudou, mobilise l’ensemble de nos services mais également notre police. Techniquement, nous ne pouvons tout simplement pas envisager de maintenir nos festivités le même week-end que les élections. Cas de force majeure oblige, le Doudou sera donc organisé le 2 juin 2024.”

Une décision qui ne ravit pas particulièrement le maïeur mais qui s’avère donc nécessaire. “Je suis attaché aux traditions mais nous nous devons de nous aligner au calendrier électoral européen. La ducasse n’en sera pas moins belle une semaine plus tard.” On notera que ce ne sera pas la première fois que les Montois se rendront aux bureaux de vote plutôt que sur la Grand-Place pour soutenir Saint-Georges face au dragon.

En 2009 déjà, les élections européennes étaient là encore tombées en plein week-end de la Trinité. Les festivités montoises s’étaient donc tenues une semaine après le 7 juin. Il en avait été de même lors des premières élections européennes en 1979.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...