Un facteur, qui devait livrer le courrier le 14 juillet dernier aux habitants de Gougnies, dans la commune de Gerpinnes, a brûlé le sac postal de sa tournée plutôt que de distribuer son contenu, annonce Sudpresse mardi matin. Selon les journaux du groupe, le facteur pyromane est un jeune employé qui livrait habituellement le courrier à Acoz mais qui devait ce jour-là remplacer un collègue actif à Gougnies. Ne supportant pas ce remplacement, le jeune facteur aurait quitté le travail à l'heure habituelle, mais aurait emporté avec lui son sac postal rempli de courrier non-distribué. Il y a mis le feu près de son domicile. Près de 500 adresses de Gougnies n'ont pas été desservies ce jour-là, selon Sudpresse.

La direction de bpost s'est excusée auprès des habitants via une lettre distribuée la semaine dernière. La lettre évoque un "coup de folie soudain" et un "pur acte de malveillance du facteur", qui a été licencié "sur le champ". Bpost a déposé plainte à son encontre.