Patricia Laurent et Francis Drugman seront seuls sur leur liste à Hensies et à Dour.

Le soir du 14 octobre prochain, les yeux de tous les mandataires politiques du pays seront rivés sur les résultats des élections communales. Certains seront assurés d'obtenir 100 % des voix de leur liste puisqu'ils se présentent... seuls. C'est le cas de deux candidats de la région de Mons-Borinage. Pour des raisons personnelles ou idéologiques, ils ont préféré ne pas s'entourer d'une équipe.

Patricia Laurent, Agora Hensies : "Un choix personnel"

© DR

Patricia Laurent se lance toute seule dans l'aventure sous la bannière d'Agora, un mouvement citoyen déjà présent du côté de Boussu et de Dour. "Je comptais reprendre globalement la même ligne qu'eux mais en adaptant évidemment à la commune d'Hensies qui a ses propres spécificités." Dernièrement, elle a toutefois voulu faire un pas de côté. "Agora est au coeur de beaucoup de polémique à Boussu. Il y a beaucoup de tension. Je ne voudrais pas être pénalisée par tout cela." Cela n'a toutefois rien changé au fait de se lancer toute seule sur la liste. "C'est un choix personnel. Beaucoup de gens ne croient plus en la politique et ne veulent même plus voter. Il faut conscientiser les gens que ce n'est plus possible d'avancer comme cela."


Francis Drugman, JAURES - Dour : Seul depuis toujours

© DR

À 73 ans, Francis Drugman a décidé de renouveler sa candidature. Comme en 2012, en 2006, en 2000 ou encore en 1994, il portera seul les valeurs de sa liste baptisée J.A.U.R.E.S. (Jeunesse, Actions, Unité pour un Réel Espoir Socialiste). Employé de banque à la retraite, Francis Drugman possède depuis toujours un profil très à gauche qu'il partagera sans doute une dernière fois avant de raccrocher définitivement. En 2012, il avait tout de même récolté 158 votes, soit davantage que tous les candidats de la liste Ecolo de l'époque où la tête de liste n'avait acquis que 126 voix de préférence.