Ecolo veut revenir aux bases de la campagne électorale où chacun parle de son programme

Le parti Ecolo a présenté officiellement sa liste pour les prochaines élections. Vingt-neuf personnes y sont présentes. Et le chef de file, Ronny Balcaen, n’est pas peu fier des noms qu’elle comporte. "Je dois dire que ce qui nous change par rapport à 2012. C’est tout d’abord le fait d’avoir plus de femmes que d’hommes (15 femmes et 14 hommes). Il y a aussi le fait que contrairement au précédent scrutin, nous avons accueilli neuf candidats d’ouverture qui n’ont pas de carte politique. Nous avons mis sur la table huit priorités qui ont été travaillées des mois durant et qui sont celles qui nous lient, avec notre programme complet."

La Ville d’Ath connaît un vérita ble cinéma politique depuis quelques mois et plonge la campagne électorale hors de ses objectifs principaux.

Une situation que Ronny Balcaen juge désolante. "Le souci quand je vois tout cela, c’est que des choses pareilles ne font pas du bien à la démocratie et donc à la population athoise. Je ne trouve pas cela très respectueux envers la population et cela fait perdre le fil de cette campagne. Je veux qu’on en revienne aux bases, c’est-à-dire aux débats sur les projets de chacun."

Tout ce carcan politique pourrait bien profiter au groupe Ecolo qui reste toujours en retrait de cette guéguerre. "Si l’on peut en profiter ? Je ne sais pas du tout, en tout cas le parti ne se base pas du tout là-dessus. Nous préférons rester dans notre campagne sans faire attention aux autres. Notre objectif pour ce scrutin est de progresser en voix et en sièges au sein du conseil communal pour avoir plus de poids."

Toujours très présent lors de chaque conseil communal en tant que conseiller de l’opposition, Ronny Balcaen aura réussi à se faire entendre grâce à ses interventions toujours bien réfléchies. "Sur certains points, je pense avoir bien été entendu par la majorité qui a pris mon avis en compte. Pendant une bonne partie de la mandature, le PS a été endormi. Et il fallait toujours que l’opposition soit là pour les réveiller. La ville d’Ath a besoin de plus de démocratie locale, plus de mobilité, de dirigeants avec plus d’éthique. C’est ça que nous voulons promettre à la population."

Les 29 candidats:

1 Ronny BALCAEN

2 Jessica WILLOCQ

3 Laurent DELVAUX 

4 Esther INGABIRE 

5 Marc DANDOY

6 Mélanie VAN WAES

7 Patrick STREEL 

8 Cristelle DUPONT

9 Philippe DELEHOUZEE

10 Nelle DUMONT 

11 Frédéric ROCHART 

12 Isabelle WANWERT 

13 Serge PERREAU

14 Marianne DECLEIRE 

15 Frédéric DELVAUX

16 Nathalie FESTRAET

17 Jean-François MASSON 

18 Frauke SCHELLER 

19 Yves VAN ERMEN 

20 Houda BOUBIA 

21 Éric HELLENDORF 

22 Isabelle CHOQUET

23 Jean MOREAU

24 Nathalie DUJACQUIER 

25 Patrick COLMANT 

26 Julie VANDEWATTYNE 

27 Philippe VERSET 

28 Dolores FOURNEAU

29 Sandrine PERMANNE