A Ath, le PS a exclu son bourgmestre Marc Duvivier et a choisi comme tête de liste le député wallon Bruno Lefebvre, jusqu'il y a peu bourgmestre de la commune voisine de Chièvres. Vingt-troisième sur la liste PS en 2012, l'ancien secrétaire communal avait eu le meilleur score sur la liste PS avec 2.936 voix, soit un peu plus de 200 voix d'avance sur le bourgmestre sortant, Jean-Pierre Denis. Bien qu'il avait convaincu 52,01% des électeurs athois, le PS avait perdu 7,61 % des suffrages.

Renvoyé en correctionnelle pour des infractions commises quand il était secrétaire communal, Marc Duvivier avait été exclu par les militants de la section locale du PS (USC). Mais celui qui sera jugé au lendemain des élections (le 15 octobre) a vite rebondi puisqu'il mènera La Liste athoise dans laquelle on retrouve aussi d'anciens socialistes, dont des échevins.

Le PS mise donc sur Bruno Lefebvre, ex-bourgmestre de Chièvres et député wallon, pour garder le pouvoir qu'il détient depuis longtemps. En 2012, le PS s'était allié au MR mais les six années de mariage n'ont pas été un long fleuve tranquille. La Cité des Géants s'est montrée trop dépensière dans le passé et ses budgets recueillent des avis négatifs de la part du CRAC (Centre Régional d'Aide aux Communes). Dernièrement, la Région wallonne a recalé les finances communales.

La lutte s'annonce serrée chez les Géants où, en 2012, Ecolo (10,06 % des suffrages, soit +4,70%) et le MR ( 23,34% des suffrages, soit + 8,57 %) avaient profité de la chute du PS.