Hainaut La force du complexe commercial est de proposer un service personnalisé.

Les commerçants viennent à peine de finir les fêtes de fin d’année qu’ils sont de nouveau à l’ouvrage pour préparer les soldes d’hiver.

Au Bultia, à Gerpinnes, on est prêt à recevoir les clients dans une atmosphère toute particulière. Ici, on est loin des grandes enseignes des centres commerciaux comme Rive Gauche et Ville 2 ou encore le tout proche Belle Fleur.

Sous l’œil bienveillant du Marcheur, la cinquantaine de boutiques veille tout au long de l’année à bien recevoir les clients qui pour la plupart sont des habitués de longue date. Dans ces boutiques, des artisans font le maximum pour contenter une clientèle qui préfère fréquenter les boutiques à taille humaine plutôt que de descendre à Charleroi.

Les grandes enseignes ont bien compris que les habitudes des clients du Bultia n’étaient pas prêtes de changer puisque ce sont elles qui sont venues s’y installer. Séparé du Bultia par la route de Philippeville, le Bultia Village rassemble quelques grandes marques comme Véritas, Damart et Club mais restent néanmoins dans l’esprit détendu du complexe voisin.

Les clients sont à la recherche d’articles qu’ils savent ne pas trouver en centre-ville. Pour ceux-ci le conseil est tout aussi important que l’esprit du magasin.

Les soldes d’hiver sont souvent l’occasion de brader un stock de vêtements ou d’objets de la saison précédente mais au Bultia la philosophie est de proposer de bonnes affaires toute l’année. Soit le commerçant propose des ventes groupées (un article plus un autre à prix réduit) mais aussi fidélise les clients en assurant des promotions hors période des soldes en les communiquant via SMS ou Facebook.

D’après les commerçants, les clients achètent plus proportionnellement aux centres commerciaux du centre-ville où les gens viennent plus "flâner" et se promener sans forcément acheter.


Pour quelles raisons Le Bultia et pas les centres commerciaux de Charleroi ?

Xavier Sainthuile, Opticien : "Notre clientèle est essentiellement composée d’habitués qui aiment le cadre plus convivial et peut-être plus détendu du Bultia. Je suis ici depuis vingt ans et la fréquentation est toujours là. Il faut aller au-delà des préjugés."

Marjorie Greffe, Responsable du Véritas : "Nous sommes peut-être une grande enseigne, mais nous trouvons tout à fait notre place ici. Après que les clients ont fait les boutiques, ils viennent ici s’accessoiriser. Nous tâchons d’offrir un service personnalisé."

Nicolina, Responsable Si O No : "J’étais avant à Ville 2 et je dois reconnaître que ma clientèle m’a suivie. Je propose des articles qui ne se trouvent pas dans les boutiques de ces centres commerciaux."

Maryline Carrabota, Coiffeuse CKS : "Tous les commerçants travaillent ensemble, nous pouvons prendre le temps de recommander d’autres boutiques du complexe en sachant que les clients seront satisfaits. Nous nous connaissons tous ici."

Christelle et Belinda, visiteuses : "De Walcourt et Gerpinnes, nous aimons nous retrouver ici pour prendre un verre et faire quelques boutiques. Nous sommes loin de l’agitation de la ville et avons nos habitudes au Bultia."