La candidate, nouvelle en politique, estime avoir été instrumentalisée suite au message publié par la tête de liste, Michel Dubois, sur les réseaux sociaux à propos d'une réunion avec le PS.

Ingrid Amaury est en colère. Candidate sur la liste Bel'Elan, elle souhaitait s'exprimer à propos d'une publication diffusée sur les réseaux sociaux mardi et émanant de la tête de liste Bel'Elan, Michel Dubois. Cette publication disait ceci. "A titre tout à fait confidentiel, le PS nous demande une rencontre. Etes-vous OK pour les écouter ? Nous irions à quelques-uns ce mercredi soir."

L'échange aurait dû rester interne à Bel'Elan mais à cause d'une mauvaise manipulation sans doute, elle a été diffusée en public. Ingrid Amaury, nouvelle en politique, dit avoir été instrumentalisée..

"Cette liste m’a toujours été présentée comme une liste d’ouverture sans étiquette politique. Mon souci ayant toujours été de m’atteler à la prospérité de ma commune et de veiller au bien-être et au respect de chaque citoyen, encore une fois, sans appartenance ou distinction de quelque couleur politique que ce soit, je me suis rapidement reconnue dans ce projet. Aujourd’hui, après avoir pu constater les révélations qui ont été faites récemment sur les réseaux sociaux et après avoir pu constater les dires de la tête de liste, Michel Dubois, une fois que je l’ai confronté à ces allégations, je me sens complètement trahie et bernée dans ma démarche et mon engagement initial."

Ingrid Amaury juge que Michel Dubois l’utilise, ainsi que l’ensemble de ses colistiers, dans le seul but d’assurer le maintien de son poste d’échevin en entrant dans une majorité avec le PS. "Ceci est apparu très clairement dans les échanges que j’ai eus avec lui depuis quelques jours et qui ont guidé ma démarche d'exposer cette affaire. Faire partie d’une liste qui n’a que pour seul objectif de faire le nombre de sièges suffisant pour pouvoir entrer dans une majorité avec le PS ne représente en rien ce qui a habité ma démarche initiale."

Néanmoins, elle compte poursuivre sa campagne. "D’un point de vue personnel, il me paraît trop tard pour quitter la liste Bel’Elan. J’ai moi-même reçu plusieurs témoignages de concitoyens qui me soutiennent et que je ne veux pas décevoir. Néanmoins, il me paraît être de mon devoir de communiquer aux électeurs la manière scandaleuse, voire outrancière, avec laquelle Michel Dubois nous a instrumentalisés, moi et mes colistiers, qui s'en apercevront plus tard, pour satisfaire ses ambitions personnelles."

Contacté, Michel Dubois ne souhaite pas réagir pour l'instant.