La tête de liste avait été égratignée par une candidate, Ingrid Amaury, à propos d’une réunion avec le PS.

Les colistiers du groupe Bel’Elan mené par Michel Dubois, premier échevin, ont tenu à réagir aux propos d’Ingrid Amaury. Celle- ci regrettait la publication de Michel Dubois sur les réseaux sociaux faisant état d’une réunion avec le PS préalable au scrutin.

“Les propos tenus par Ingrid Amaury n’engagent qu’elle et nous sommes surpris et attristés de ne pas avoir été informés, au préalable, de son point de vue ainsi que de sa démarche, Bel’Elan étant pourtant un groupe où la discussion se veut aisée et sans retenue, assurent-ils dans leur courrier. Nous sommes outrés de voir qu’elle utilise et implique ses colistiers dans un avis purement personnel. Pour couper court à toutes ces inepties, aucun accord préélectoral n’a été signé ! Le groupe Bel’Elan a effectivement été approché par le parti socialiste. Il était prévu d’analyser cette requête, tous ensemble, lors de notre prochain meeting car contrairement à l’idée véhiculée par Mme Amaury, les décisions que nous prenons sont unanimes et non imposées par Monsieur Dubois. Michel Dubois, tête de liste, en qui nous avons pleinement confiance, nous apporte son expérience et nous laisse la possibilité de nous exprimer librement en dehors de tout jugement. Nous ne sommes donc pas instrumentalisés ou manipulés comme le prétend Ingrid.

Les colistiers disent qu’ils ne prendront en aucun cas de décision avant le résultat des scrutins du 14 octobre. “Nous attendrons le soir des élections pour analyser les alternatives. Une chose est sûre : au vu du nombre de listes présentes, aucune liste n’obtiendra la majorité absolue et les partis devront, dès lors, se mettre autour de la table pour discuter de l’avenir de la commune. Nous serons ouverts à entendre toutes les propositions, peu importe de quel parti elles émanent ! Pour conclure, nous déplorons que certaines personnes passent plus de temps à dénigrer les autres candidats que de communiquer sur leurs réelles intentions, valeurs ou programme. Il est clair que nous préférons, à un mois des élections, consacrer notre temps et notre énergie au bien-être des citoyens et de la commune que de perdre du temps à se quereller.”