En plus d'être porteur d'une trisomie 21, une leucémie lymphoblastique vient d'être détectée chez lui.

Thio est un petit garçon de 2 ans qui n'a pas eu la même chance que les autres. Il est né avec le syndrome de Down, plus connu sous le nom de trisomie 21. "Jusqu'à peu, Thio se portait bien, il marchait , allait à la crèche… Son entrée à l’école maternelle était prévue pour janvier 2019. Mais début décembre, c'est le choc. Les médecins ont détecté chez Thio une leucémie lymphoblastique aiguë du type b, c’est-à-dire un cancer du sang et de la moelle osseuse", raconte sa maman, Wendy.

Face à cette nouvelle épreuve, Wendy et Mike, ses parents, se sont retrouvés démunis. Ils ont tous les deux dû quitter leur travail pour s'occuper de Thio. Le quotidien du petit garçon se passe désormais entre les hôpitaux et sa maison, à Braine-le-Comte. "Des traitements médicaux (chimios, etc.) sont mis en place. Son système immunitaire étant affaibli, il ne peut plus aller à l’école et son petit frère ne peut pas aller à la crèche pour éviter de ramener des microbes."

Les médecins prévoient un traitement d'une durée approximative de deux ans. Les dernières nouvelles concernant l'état de santé de Thio sont assez rassurantes mais le lourd traitement devra tout de même être suivi. Les conséquences pécuniaires sont inévitablement importantes. "Outre les coûts médicaux, nous sommes confrontés aux coûts liés aux aménagements indispensables en vue d’aseptiser la maison et de rendre la « quarantaine » de Thio la plus supportable possible", poursuit sa maman.

C'est donc tout naturellement que la mobilisation s'est mise en marche. Les collègues de Wendy ont mis en place une cagnotte en ligne pour tenter de récolter un maximum de fonds. Une vente de bics a également eu lieu et d'autres actions seront prochainement organisées comme un spectacle dont les profits seront reversés à la famille de Thio. "C'est vrai génial tout ce que se passe autour de nous. Nous ne remercierons jamais assez les gens."