Fréquentée par 246 élèves, l'école d'enseignement secondaire spécialisée Saint-Gertrude (Brugelette) s'est vue contrainte de fermer ses portes après la découverte de deux cas de Covid-19 parmi le corps enseignant qui compte une septantaine de personnes. 

Les deux membres du personnel infectés par le virus l'ont semble-t-il été au sein de leurs familles respectives. La section au sein de laquelle ils officient a aussitôt été fermée mais il est apparu que d'autres employés faisant partie de l'équipe éducative avaient été en contact avec les personnes contaminées. 

Afin d'éviter une propagation du coronavirus et l'apparition d'un foyer épidémique au sein de l'établissement scolaire du chemin de Wisbecq, il a dès lors été décidé en concertaion avec les autorités sanitaires d'instaurer à titre préventif une mise en quarantaine de la section concernée et de suspendre les cours à partir du mardi 26 janvier jusqu'au vendredi 29 janvier inclus. 

Dans un communiqué diffusé sur la page Facebook de l'institut Sainte-Gertrude, sa directrice indique que la reprise des cours est prévue pour tous dès lundi prochain (1er février). "Il résulte de cette situation un manque d'effectifs ainsi que des conditions sanitaires qui ne nous permettent pas d'assurer l'encadrement de nos jeunes durant toute cette semaine", informe Séverine Sautriaux. Et cette dernière d'ajouter que si la fermeture devait se prolonger au-delà de cette date, les parents et éducateurs en seront avertis au plus tard ce vendredi.

Tout dépendra du verdict des tests de dépistage réalisés sur les professeurs et les étudiants même si'il n'y a pas lieu de s'alarmer puisque que les premières résultats s'avèrent négatifs. Il faut savoir qu'il est beaucoup plus difficile, voire impossible, de dispenser des cours à distance dans l'enseigement spécialisé.