Hainaut

Bye bye le centre-ville. A Charleroi, la fête foraine est appelée à quitter le quartier qu’elle anime aujourd’hui, sur la place du Manège. En cause : les travaux de rénovation urbaine et de construction d’un centre des congrès à côté du palais des Beaux-Arts.

L’espace sera rendu inaccessible

Pendant cinq ans, l’espace sera rendu inaccessible par les travaux. Pour la foire, il a fallu se mettre à la recherche d’une solution de remplacement. C’est par défaut que le choix s’est imposé, selon l’échevine des Fêtes Julie Patte (PS) qui s’en explique dans le dernier bulletin des questions écrites du conseil communal.

Un seul site restait en lice : il s’agit du parking privé De Cock, à Marcinelle sur l’ancien domaine des ACEC, là où les cirques installent leurs chapiteaux. La volonté est de l’aménager avant le printemps 2017 : la foire y établira domicile de manière provisoire.

Mais Julie Patte se veut formelle dans sa réponse à l’écologiste Luc Parmentier : ce n’est pas un adieu, mais juste un au revoir. La fête foraine reviendra en effet dans le cœur historique dès la fin des travaux. "L’ambition est de créer un circuit d’attractions mieux adapté aux familles. Nous le ferons dans un souci d’amélioration qualitative, en concertation avec les forains."

Trois pistes ont été étudiées pour accueillir la foire à compter de l’an prochain : d’abord, une disposition en ruban sur le boulevard De Fontaine près du palais de justice. "Cette hypothèse a été écartée pour des raisons de sécurité, les véhicules de secours rencontrant des problèmes d’accessibilité. Quant à l’aire du Conforama derrière la gare, on y a également renoncé."

Du coup , ne restait que le parking De Cock. Son propriétaire privé a marqué un accord de principe sur l’occupation : il reste à finaliser les conventions, et à y associer les forains pour rencontrer leurs besoins en électricité et en eau. "Nous avons également prévenu Bouglione que sa tournée 2017 devrait être décalée d’une semaine en raison de la présence du champ de foire."

Rénovation urbaine

Pour permettre leur retour en centre-ville, des contacts ont été pris avec le bureau d’étude Bas Smet qui a établi l’avant-projet de rénovation urbaine. "La place du Manège devant être arborée, nous y privilégions la présence des petits métiers forains, pour les enfants , indique Julie Patte . Quant aux attractions plus imposantes, on réfléchit à les installer ou bien sur le boulevard Bertrand en direction du campus des sciences et des métiers (NdlR : la trémie de l’UT aura été rebouchée) , ou bien sur la place Charles II qui aura été complètement rénovée. Il en ira de même pour le marché. La volonté est de faire de ce lieu un espace d’animations et de rencontres de grande qualité."