Hainaut

Anne Debouvrie, première échevine à Celles-en-Hainaut, a démissionné de son poste après avoir été condamnée lundi, par le tribunal correctionnel de Tournai, à une peine de trois mois de prison avec sursis pour avoir fait usage de faux document lors de l'achat de terres agricoles à la famille de Ribaucourt, en 2014, a indiqué jeudi Sudpresse. 

Elle a en revanche été acquittée d'escroquerie. L'élue socialiste a été mise sous pression par l'opposition et par le MR, partenaire de majorité. Le docteur Anne Debouvrie était en aveux d'avoir rédigé un faux document dans le but d'acquérir 66 hectares de terres agricoles appartenant à la famille de Ribaucourt. Ne disposant pas de tous les fonds, Mme Debouvrie avait demandé aux vendeurs d'attendre mais le vendeur était pressé de vendre. Dès lors, un document a été remis au notaire indiquant que le solde était payé, ce qui n'était pourtant pas le cas. Il manquait plus de 500.000 euros.

Pour le tribunal, l'élément moral concernant la prévention d'escroquerie n'existe pas dans cette affaire.

Depuis, tout a été payé et la première échevine est bien propriétaire de ces terrains.

La presse locale informe qu'elle a présenté sa démission, mercredi, au bourgmestre Yves Willaert (PS). Elle ne siégera pas non plus comme conseillère communale. Un élu MR devrait la remplacer. Anne Debouvrie compte faire appel de sa condamnation.