La solidarité s’était déjà organisée lors de la première vague de contamination covid-19. Elle se renforce encore un peu plus en cette seconde vague. En effet, la communauté de l’Université de Mons se mobilise en faveur des hôpitaux et du personnel soignant, mobilisés depuis de (trop) longs mois. 200 repas chauds seront ainsi préparés gracieusement, deux fois par semaine, par le service restaurant de l’UMons au bénéfice du personnel d’Ambroise Paré.

Par ailleurs, 220 bénévoles, étudiants compris, sont prêts à venir renforcer le personnel des hôpitaux hainuyers pour les soulager d’une multitude de tâches et missions. Un appel à bénévoles a en effet été relayé auprès de la communauté UMONS composée de plus de 12.000 membres (10.000 étudiants et 2.000 membres du personnel) afin de venir en aide et soulager le personnel hospitalier et d’éviter le risque d’effondrement du système de soins, actuellement placé sous une pression inédite.

"Face à l’ampleur de cette crise, et malgré l’application de mesures d’urgences telles que la réorganisation de tous les services, l’extension des horaires de travail, le recrutement externe et le recours massif à l’intérim, les hôpitaux ont en effet un besoin immédiat de bénévoles, et pas seulement pour soulager celles et ceux qui sont directement au front contre la COVID-19", explique-t-on du côté de l’UMons.

"Les hôpitaux sont en effet en demande pressante de personnel bénévole afin de renforcer les équipes de soins mais aussi pour simplement continuer à fonctionner dans tous les autres secteurs et ce, pour des tâches telles que le service des repas aux patients, le renfort pour les gardes d’enfants du personnel hospitalier, l’accueil et l’orientation du public, l’appui dans les tâches administratives, l’écoute psychologique,…"

En même pas une semaine, plus de 220 membres de la communauté UMons se sont manifestées positivement, acceptant de donner du temps pour venir en aide et soulager le personnel hospitalier en venant en renfort des équipes de soins mais aussi pour se charger de toutes les autres tâches internes aux hôpitaux. La liste de ces bénévoles UMONS a été mise à disposition des hôpitaux afin qu’ils y puisent la main d’œuvre dont ils éprouvent le besoin.

D’autre part, le personnel du service restauration de l’université s’est également mobilisé. "À partir de ce jeudi midi, des bénévoles prépareront deux fois par semaine (pour chaque mardi et jeudi midis) 100 repas qui seront acheminés à Ambroise Paré au bénéfice du personnel de l’hôpital montois. Ces repas pourront être mangés sur place à l’hôpital ou être emportés à domicile par le personnel d’Ambroise Paré. Dans ce dernier cas, ils pourront disposer du nombre de plats correspondant au nombre de personnes composant leur foyer et ce, afin de les soulager dans la préparation des repas familiaux."

À n’en pas douter, ce coup de pouce saura être apprécié.