La décision a été prise en étroite concertation avec le service de Promotion de la Santé à l'Ecole (SPE) et la médecine du travail.

Les écoles communales de l'entité avaient jusqu'ici été relativement épargnées par la crise sanitaire. Quelques cas avaient été recensés ces derniers mois, tant chez les enseignants que chez les enfants, mais aucune mesure de fermeture totale d'une école n'avait encore dû être prise.

Trois classes de maternelle de l'école de Bassily avaient déjà été fermées le 25 janvier et les enfants et enseignants concernés avaient été mis en quarantaine. Malgré cette fermeture partielle ainsi qu'un respect des bulles et des mesures sanitaires, deux autres membres des équipes éducatives ainsi qu'un élève ont également été testés positifs. Vu "la mise en évidence de l'existence d'un cluster au sein du personnel, une fermeture totale et rapide de l'établissement est à présent indispensable pour freiner la chaîne de transmission et protéger les enfants, les enseignants ainsi que leurs proches", ont indiqué les autorités de l'établissement qui compte 187 élèves.

Selon les instances locales, "la situation sanitaire des autres écoles communales de Silly fait également l'objet d'une attention toute particulière. Les situations varient fortement d'un établissement à l'autre et les protocoles de prévention en vigueur y sont, le cas échéant, appliqués".