Hainaut Les brasseries Dubuisson et De Brabandere ont uni leurs savoir-faire.

La présentation ne pouvait se faire qu’à cheval sur la frontière linguistique, soit à Kluisbergen, quasiment à mi-chemin entre la brasserie Dubuisson, basée à Pipaix, et la brasserie De Brabandere, installée à Bavikhove, en Flandre occidentale. Toutes deux ont uni leurs savoir-faire pour fêter respectivement leurs 250 et 125 ans d’existence.

Cumulées, ces 375 années d’expérience dans le domaine brassicole ont été mises à profit pour créer Alliance, deux bières mélangeant les particularités des deux enseignes. Le principe est simple : la brasserie Dubuisson a confié sa Bush Caractère aux maîtres brasseurs de chez De Brabandere, qui l’ont "coupée" avec une bière de chez eux, avant de la faire mûrir dans des foudres, des grands tonneaux.

11 000 coffrets bientôt mis en vente

De Brabandere a vu sa Petrus Quadruple mûrir à Pipaix dans des tonneaux ayant contenu du Bourgogne Nuits-Saint-Georges.

En faisant appel aux techniques propres à chaque brasserie, ce sont "les points forts de chacune" qui se retrouvent dans les deux types d’Alliance créées.

Cette dénomination n’est évidemment pas due au hasard. "Nous avons voulu allier notre savoir-faire familial et de tradition, issu de Flandre et de Wallonie", explique Albert De Brabandere, représentant la cinquième génération aux commandes.

"Quand on partage la même passion, il n’y a pas de frontière", a renchéri Hugues Dubuisson, huitième génération.

La symbolique de coopération entre Flamands et Wallons a guidé l’ensemble du projet. Mais l’objectif principal, au-delà des festivités de ce "co-anniversaire", était de mettre en valeur la tradition des bières spéciales en Belgique.

"Nous avons pu trouver un équilibre dans chacune des bières", se réjouit Hugues Dubuisson, soulignant la tradition des brasseries familiales belges, "qui ont continué à travailler les bières spéciales, alors que le public s’en était détourné, durant un temps, lorsque la pils est arrivée."

11 000 coffrets seront prochainement mis en vente, soit la totalité de la production d’Alliance, qui devrait néanmoins rester un one-shot.


"Un projet pour fêter quelque chose"

Le hasard fait parfois bien les choses. En 2019, les brasseries Dubuisson et De Brabandere fêtent un anniversaire marquant. La première souffle ses 250 bougies, la seconde fête son 125e anniversaire.

"C’était une opportunité unique", relate Hugues Dubuisson, concédant que l’idée venait de son homologue flamand. "C’est un projet pour fêter quelque chos e", rebondit Albert De Brabandere.

Une coopération de la sorte est quelque chose d’unique en Belgique. "On n’a jamais vu ça", continue Albert De Brabandere. "Et que ce soit entre une brasserie flamande et une brasserie wallonne est encore plus symbolique !"

L’Alliance représente en effet le bien connu compromis à la Belge. "Cela fait plus d’un an que l’on travaille là-dessus", continue Hugues Dubuisson. "Nous avons échangé entre nous, chacun s’est déplacé chez l’autre pour suivre l’évolution de la production." Un projet ficelé belgo-belge du fond de la bouteille jusqu’au goulot.