Ils sont une quinzaine d’enfants originaires du grand Charleroi à s’envoler cette semaine pour Blackpool, en Angleterre, où se tient la United Dance Organisation, une compétition internationale de danse hip-hop. "On y représentera Charleroi, et plus particulièrement Gilly où se trouvent nos locaux, se réjouit Camille de Temps Danses Urbaines. C’est la finale mondiale avec des danseurs de tous les continents : Asie, Amérique, Europe, Océanie. C’est une grosse compétition !"

De vrais professionnels

Les Carolos n’en sont pas à leur coup d’essai. Ils ont remporté, avant de pouvoir aller porter les couleurs belges et carolos à Blackpool, les sélections nationales, en Belgique, puis les sélections européennes. Les parents accompagnent les enfants, qui sont répartis en deux équipes : la team Mini (moins de 10 ans), et la team Kidz (de 10 à 14 ans). "Il y a aussi, bien évidemment, les coachs qui les entraînent et les encouragent mais sur scène, il n’y a que les enfants qui dansent."

Des règles imposées

Plusieurs sous-genres du hip-hop sont utilisés dans des chorégraphies durant entre 3 et 5 minutes. "Ça fait partie des règles, il n’y a pas de mouvements imposés en soi, mais il y a un certain nombre de styles qui sont, disons, recommandés, pour que la chorégraphie soit riche. Les enfants seront notés sur une grille de critères, pour gagner des points et espérer avoir une bonne position dans le classement."

La victoire à leur portée

Et les petits Carolos ont parfaitement leur chance. En 2015, c’était la 9e place qui était remportée à Glasgow pour les championnats du monde, mais la 3e pour le championnat d’Europe. L’année passée, Ameline a remporté la 1re place au Battle Breakin U16. Les Kidz ont manqué le podium de peu pour les U14, en arrivant quatrièmes. On ne peut que souhaiter aux Mini et aux Kidz une place sur le podium cette fois-ci.