C'est une information de La Nouvelle Gazette. L'école fondamentale des Coquelicots, à Goutroux, vient de mettre sept classes en quarantaine, soit une centaine d'élèves, qui sont considérés comme "à haut risque".

C'est un professeur de gym remplaçant qui est venu donner cours, quelques jours, au début du mois de décembre. Il a arrêté de venir quand un test positif au Covid lui a été signifié. Mais La Nouvelle Gazette signale que quand l'école a commencé les démarches pour prévenir les parents et identifier quels élèves avaient été en contact avec lui, on s'est rendu compte qu'il ne portait pas son masque durant les cours, et qu'il allait au contact des élèves pour les aider à faire des exercices. 

Si les faits se vérifient, après audition du professeur et enquête interne, l'inspecteur général pourrait enclencher une procédure disciplinaire contre l'enseignant, déclare ce dernier au quotidien. L'affaire est prise très au sérieux, et une quarantaine de sept jours a été décrétée pour les élèves à risque.