Tournai

A 26 ans, le Tournaisien Lorenzo Mancini fait partie de cette nouvelle génération de photographes surdoués dont le travail commence à rayonner au-delà de nos frontières. Perfectionniste jusqu’au bout du viseur, Lorenzo n’a pas attendu de quitter l’institut Vauban (Ath) où il achève de parfaire sa technique photographique pour voir ses clichés publiés dans des magazines et sur des sites spécialisés dans les arts visuels. Ses somptueux paysages nocturnes des gratte-ciel de Singapour qui témoignent de sa maîtrise des poses lentes ont récemment fait la couverture de la revue Phototech.

Retenu parmi les neufs finalistes

Le Monde de la Photo lui a également consacré un reportage élogieux illustré par quelques-uns de ses plus beaux portraits féminins. Cette série lui vaut d’être retenu parmi les neufs finalistes des Zooms 2013. Les deux lauréats de ce concours très relevé seront primés, lors du Salon de la Photo, à Paris, où leurs œuvres seront exposées du 7 au 11 novembre prochain. "Le fait d’avoir été sélectionné est déjà en soi une formidable reconnaissance" , confie-t-il.

Adepte du noir et blanc et de la lumière naturelle, Lorenzo a contracté le virus de la photo vers l’âge de 16 ans. "A l’époque, j’avais toujours en poche un petit compact numérique. J’éprouvais le besoin d’immortaliser des bons moments entre amis. Toutes ces prises de vue n’ont aucune qualité artistique, mais valent de l’or pour des raisons sentimentales."

Des paysages intemporels

Grand voyageur, notre interlocuteur a ramené de ses escapades au bout du monde des paysages intemporels qu’on ne se lasse pas de contempler.

L’exercice du portrait s’est imposé naturellement à lui. Sa sœur, sa compagne et quelques amies sont devenues ses muses. "Depuis mon plus jeune âge, j’aime étudier les gens et faire ressortir une vérité par rapport à leur personnalité. Au-delà de l’aspect purement esthétique, celles qui posent pour moi doivent exprimer des sentiments et des émotions propres à leur vécu."

En quête d’authenticité, Lorenzo Mancini éprouve un besoin grandissant d’apporter une valeur documentaire à ses photos, tout en restant créatif.

En attendant de découvrir les futurs projets du photographe tournaisien, n’hésitez pas à consulter sa page Facebook (Mancini Lorenzo Photography) ni à voter pour lui dans le cadre des Zooms 2013.