La nouvelle résidence du Bois d’Havré a été inaugurée mardi à Mons. Il s’agit de l’une des plus grandes maisons de repos de Wallonie.

Construite en 1957, la maison de repos du bois d’Havré était à l’origine destinée à remplir la fonction de sanatorium. Elle a été reconvertie en hôpital gériatrique puis en maison de repos et de soins.

Mais la structure de l’édifice ne proposait aucune souplesse d’aménagement. Ne répondant pas aux normes d’agrément en application depuis 2010, le Centre public d’action sociale de Mons a envisagé une mise en conformité mais une première solution de rénovation n’avait pas été retenue en raison, notamment, de son coût.

Le Centre public d’action sociale de Mons a alors pris la décision de construire un nouvel établissement, "la Résidence du Bois d’Havré", l’un des plus grands de Wallonie avec ses 221 lits. La nouvelle maison est située dans le Bois d’Havré, dans un parc de 4 hectares, à proximité des axes autoroutiers et du centre-ville.

Les 221 lits sont répartis en 221 chambres individuelles, dont 84 communiquent. La nouvelle Résidence abrite notamment pour l’instant les anciens résidents du "Home Quiétude", soit 40 résidents de la maison de repos du CPAS récemment fermée.

Au total, ce sont 163 résidents qui ont été transférés d’un bâtiment à l’autre. Il a également été proposé aux résidents de la "Bonne maison de Bouzanton", maison de repos du CPAS du centre ville montois, de demander leurs transferts vers la nouvelle structure. (Belga)