Hainaut

Si, idéalement, les premières démarches pour espérer décrocher un job étudiant cet été s’effectuent entre janvier et mars, celles et ceux qui s’y prennent maintenant peuvent encore espérer pouvoir troquer un mois de vacances contre un mois de travail, histoire de gagner un peu d’argent tout en acquérant une certaine expérience professionnelle.

C’est en effet la période où certains étudiants qui avaient la certitude de pouvoir travailler cet été sont obligés de se désister, à cause d’une seconde session. Des places se libèrent donc pour d’autres, qui peuvent tester plusieurs méthodes pour en dénicher une. "Le réseau familial et amical ainsi que le bouche à oreille restent les meilleurs filons", confie-t-on chez Infor Jeunes. "Faire savoir à ses proches que l’on cherche un job d’été, voir si certains proches ne peuvent pas parler de vous au directeur, fonctionnent aussi souvent très bien."

Et si les grandes surfaces et les entreprises ont déjà recruté leurs employés d’été, les hôtels, les restaurants et les cafés recherchent régulièrement des bras supplémentaires. Certaines communes recrutent aussi des moniteurs pour leurs plaines de jeux. Et les parcs d’attraction sont toujours de gros pourvoyeurs de jobs d’été.

Dans les agences d’intérim, les facteurs chance et bon moment peuvent aussi aider les jeunes à décrocher un boulot puisque de nouvelles offres de jobs étudiants y arrivent régulièrement. Des propositions d’emplois peuvent également être consultées dans les locaux d’Infor-Jeunes, à la rue Saint-Martin à Tournai.

Internet reste également un outil idéal pour consulter les offres disponibles, et il est parfois même possible de postuler en ligne. Les sites tels que student.be, monster.be, jobscareer.be, références.be, regorgent de petites annonces pour cet été.

"Côté législation, celle relative aux jobs étudiants a changé au début de cette année et permet désormais aux jeunes de travailler pendant une seule période de cinquante jours plutôt que durant deux périodes distinctes de 23 jours, comme c’était le cas auparavant."