Le 30 juin dernier, Julie L. tuait deux de ses enfants (2 et 7 ans) dans le domicile familial. Elle a aussi tenté de tuer l'aîné de 9 ans, avant d'essayer de se suicider. C'est le père qui avait découvert la scène en rentrant du boulot.

Le fils aîné et la mère ont pu être sauvés par les premiers secours. Julie L., surveillée de près (pour sa santé et pour éviter qu'elle n'essaie à nouveau de se donner la mort), a été incarcérée d'abord à la prison de Bruges pour être soignée, puis à Berkendael où elle devait subir une expertise psychiatrique.

Le collège d'experts s'est prononcé: elle n'est pas responsable de ses actes, a confirmé le parquet à La Nouvelle Gazette

Il ne devrait donc pas y avoir de renvoi vers la cour d'assise pour juger la jeune mère, mais plutôt un internement. Plus d'informations à suivre.