Hainaut

Cela faisait plusieurs années que l’Eglise de Tongre Saint-Martin (entité de Chièvres) était désaffectée. "Même avant que ne cessent les activités au sein de l’édifice, il n’y avait plus qu’une messe par an, raconte l’échevin Claudy Demarez (MR). Tout le patrimoine religieux a été transféré vers la paroisse de Chièvres-Centre et sa fabrique d’église."

Mais voilà, depuis quelques années les autorités planchaient sur une nouvelle réorientation de cette église désaffectée. "L’église pourrait servir de salles de fête. Elle a d’ailleurs déjà accueilli la fête des Voisins de Tongre Saint-Martin. Notre idée, c’est d’en faire une salle à vocation culturelle."

Le dossier a été confié à l’architecte athois Luc Loncheval. "L’église possède deux points forts : son esthétisme et son acoustique. La brique rouge apparente ajoute son charme à cet édifice religieux. C’est pour cela que nous avons une réelle volonté d’en faire une salle culturelle pour accueillir des concerts ou encore une exposition." Un autre atout est probablement son parking.

Devant l’église, le parvis peut accueillir un nombre assez impressionnant de véhicules. Le projet comprend une salle pour deux cents places assises. "Ce sera l’idéal pour un concert de cuivres, par exemple." Les organisateurs du Chiefmeeting Festival de Chièvres devraient donc rester à la Marcotte

Actuellement, l’avant-projet a été présenté au conseil communal qui l’a accepté. "Nous travaillons pour pouvoir bénéficier de tous les subsides possibles. Les coûts sont estimés à 400 000 euros TVAC et seront séparés en trois phases. La première, la plus urgente, est estimée à près de 160 000 euros." L’échevin Claudy Demarez estime en tout cas que cette réalisation constitue un beau cas d’espèce. "Nous ne sommes pas beaucoup en Wallonie à envisager une réorientation du patrimoine religieux. C’est à nous, commune, de pouvoir donner une seconde vie à ces édifices qui marquent tout de même une partie de notre histoire."