A défaut d'organiser son grand marché de Noël sur la Grand-Place, la Ville de Mons a mis le paquet cette année sur ses décorations. De magnifiques illuminations et montages géants ornent le centre-ville de la Cité du Doudou. Sans surprise, de nombreux visiteurs ont voulu découvrir de leurs propres yeux cette féerie de Noël à la sauce montoise. A tel point que la Grand-Place a été véritablement prise d'assaut ce week-end.

Dimanche après-midi, ce sont même plusieurs centaines de personnes qui étaient sur place. Au grand dam de certains visiteurs. "Ça fait une bonne semaine que je voulais venir voir ces illuminations avec ma famille", explique Ernest, venu de Saint-Ghislain. "Vu que le bourgmestre en faisait la promotion, je me suis dit que nous pouvions y aller sans crainte et que Mons allait s’inspirer des expériences de Bruxelles et Bruges pour éviter l’affluence. Mais à mon grand étonnement, nous avons du faire demi-tour."

Même si le port du masque y est obligatoire, le Saint-Ghislainois n'a pas souhaité prendre de risque pour sa santé vu la foule présente. "Dans la rue de la Coupe et surtout sur la Grand-Place, c’était vraiment très fréquenté. C’est tout à fait normal, d’autant plus qu’on en fait légitimement la promotion. Ce qui ne l’est pas, c’est qu’il n’y ait aucun dispositif pour fluidifier, ou canaliser la foule. Parce qu’il y avait effectivement foule."

Ce dispositif est semble-t-il passé inaperçu aux yeux de certains. Pourtant, il était bel et bien présent. "Des effectifs de police sont sur place", assure la Ville de Mons. "Ils ont pour rôle d'évaluer l'affluence. S'ils estiment qu'il y a trop de monde, ils ont pour consigne de bloquer les entrées pour un laps de temps. Ce week-end, il y a effectivement eu des moments avec beaucoup de gens mais cela s'est vite dissipé. Le pic d'affluence n'a pas duré longtemps."

Ouverts depuis le 4 décembre, les Jardins d'hiver organisés par la Gestion Centre Ville de Mons sont accessibles jusqu'au 3 janvier. Que ça soit le week-end ou en semaine. Si vous craignez une trop grande foule le week-end, il est donc possible de s'y rendre à d'autres moments plus calmes et tout aussi féeriques.