Une solution a été définitivement présentée pour les services judiciaires de Tournai jeudi matin. Le ministre de la Justice Stefaan De Clerck (CD&V) et celui de la Régie des bâtiments Didier Reynders (MR) ont annoncé qu’un nouveau palais de justice regroupant l’ensemble des services judiciaires de l’arrondissement sera construit à Tournai d’ici dix ans.

"C’est un cap important", note Jean-Louis Desmecht, le président du tribunal de première instance de Tournai. Le bâtiment sera construit au quai du Luchet d’Antoing à Tournai, sur un terrain qui "appartient à la Défense", précise M. De Clerck. "Le site a une superficie de 20 000m²."

A ce jour, pas moins de dix bâtiments hébergent à Tournai les divers services de l’arrondissement judiciaire. Ce nombre ainsi que la vétusté et l’exiguïté des locaux constituaient une sérieuse entrave pour la justice.

Deux possibilités existaient : réduire et améliorer les sites ou ériger une nouvelle structure sur un site unique.

La seconde idée a été choisie. Cette proposition déjà soutenue par les ministres De Clerck et Reynders doit encore passer devant le conseil des ministres.

Le coût sera compris entre 55 et 60 millions d’euros. D’ici la construction et pendant neuf ans, 6 000m² seront loués à la rue du Rempart à Tournai afin d’accueillir les tribunaux civil, de la jeunesse et du commerce.

Mais en attendant, il faudra aussi trouver une nouvelle affectation pour les bâtiments existants

La chef de file MR de Tournai, Marie-Christine Marghem, propose de racheter le palais de justice pour y installer l’hôtel 4 étoiles. Ce qui fait sourire le bourgmestre Christian Massy (PS). Selon nos informations, la nouvelle affectation devrait être culturelle.