"Que portais-tu ce jour-là", une exposition percutante à retrouver dès ce jeudi au CHM.

Ce jeudi 5 mars, dès 18 h 30, au sein de l’atrium du Centre hospitalier de Mouscron, aura lieu le vernissage d’une exposition qui se veut véritablement percutante. Intitulée "Que portais-tu ce jour-là", elle répond à cette question très stigmatisante adressée régulièrement aux femmes victimes d’une agression sexuelle ou d’un viol.

Faire taire les clichés

L’exposition a pour but de faire taire les clichés sur ces victimes en présentant une vingtaine de tenues vestimentaires telles que décrites par autant de survivantes.

Short de sport, tenue de soirée, robe d’été, pyjama ou ensemble jeans-t-shirt, la variété des témoignages et des vêtements ne fait que confirmer une certitude : la cause du viol n’est pas la tenue portée, mais bien le violeur !

"Que portais-tu ce jour-là" a vu le jour aux États-Unis à l’université de l’Arkansas en 2013 quand l’activiste Jen Brockman et le Dr Mary Wyandt Hiebert ont interrogé des femmes sur ce qu’elles portaient ce jour-là. L’initiative a ensuite fait son chemin à travers le monde.

De l’aide et de l’écoute

Si cette exposition est à découvrir au sein de la cité des Hurlus à l’initiative du PAC, l’association mouscronnoise De maux à mots, groupe d’aide et d’écoute des victimes de violences sexuelles et qui travaille en étroite collaboration avec le CHM, est également partenaire de l’événement.

L’ASBL dispose d’une permanence à l’hôpital et sera présente pour toutes les demandes d’information.

L’exposition est à découvrir jusqu’au 20 mars au sein de l’atrium du CHM.