Le coup d'envoi de la campagne de vaccination dans les centres régionaux de Wallonie a été donné ce lundi matin. L'un de ces centres a été aménagé au Lotto Mons Expo où sont convoqués dans un premier temps, les plus de 65 ans et les plus de 45 ans présentant des facteurs de comorbidité.

Et c'est sur les chapeaux de roue que la campagne a démarré au Lotto Mons Expo. "Ce matin, à 9H45, nous avions déjà vacciné 310 personnes. Si tout le monde répond à sa convocation, nous serons à 1400 personnes à la fin de la journée", explique le docteur Loïc Flamant, directeur médical du centre de vaccination.

Du personnel médical aux agents administratifs en passant par les gardiens, plus de 80 personnes sont mobilisées pour faire tourner ce centre. Munis de leur convocation et de leur carte d'identité, les candidats à la vaccination passent d'abord par un tunnel sous tente pour accéder au Lotto Mons Expo. À l'intérieur du bâtiment, 10 guichets numérotés s'offrent à eux. Les personnes convoquées savent déjà dans quelle file elles doivent s'engager. Elles passent alors par une zone de transit avant d'entrer dans un box pour recevoir leur injection. Cette étape franchie, elles patientent ensuite 15 à 30 minutes dans une salle de surveillance. Deux postes médicaux sont installés avec tout le matériel nécessaire pour prendre en charge les patients qui présenteraient des complications.

Si dans les premiers centres de vaccination, on a pu voir des salles vides ou au contraire, des files interminables, à Mons, la campagne se passe comme sur des roulettes. Aux manettes pour l'aspect médical, on retrouve le docteur Flamant qui peut déjà compter sur l'expérience du centre de testing montois. Pour l'aspect logistique, hors vaccin, les choses ont été prises en main par le directeur du Lotto Mons Expo, Hugo Schryers, qui possède déjà une solide expérience dans l'organisation de grands événements.

"On essaie de ne pas avoir plus de deux ou trois personnes par file. Il y a déjà beaucoup de monde qui a défilé, mais ça ne se ressent pas, car c'est très fluide", commente le docteur Flamant. La mécanique bien huilée est appréciée par les premiers vaccinés du jour au Lotto Mons Expo. "J'ai travaillé dans la grande distribution, je m'y connais un peu dans ces choses-là, et je dois reconnaître que c'est très bien organisé", témoigne Marcel de Ghlin. "J'avais quelques inquiétudes en arrivant. Peur de ne pas être à l'heure ou de ne pas m'y retrouver. Mais tout est bien signalé et il y a des gens pour répondre aux moindres questions. Mes inquiétudes se sont vite envolées."

Le centre de vaccination du Lotto Mons Expo sera ouvert 6 jours sur 7, de 7 à 22 heures. De quoi donner un bon coup d'accélérateur à la campagne si tout continue à se dérouler aussi bien que cette première matinée à Mons.

© G.La