Les bourgmestres de Froidchapelle et Cerfontaine se sont mis d’accord : si rien de bouge d’ici quelques jours, le site des Lacs de l’Eau d’Heure devra fermer. L’irrespect des touristes envers les règles du port du masque en est la raison. "Depuis les dernières mesures du CNS, nous avons directement mis une ordonnance de police pour imposer le masque sur l’ensemble du site des Lacs de l’Eau d’Heure sauf sur les zones de nos partenaires. Lors des journées de fortes chaleurs comme ici, il y a toujours un afflux de touristes sur le site, malheureusement on constate qu’il y a souvent des groupes de plus de 5 personnes de leur bulle et surtout très peu de gens portent le masque", explique le bourgmestre de Froidchapelle, Alain Vandromme.

Pourtant, des panneaux sont installés partout sur le site, l’information est donc bien passée. La seule solution pour le bourgmestre c’est de verbaliser. "Pour faire respecter les règles, nous avons besoin de la police. Cependant, nous sommes en manque d’effectifs. On a un policier, parfois deux sur le site, ce n’est pas suffisant. Les renforts de la police fédérale ne peuvent pas verbaliser. Il est donc impossible de faire respecter les règles de cette façon, avec autant de touristes."

Les bourgmestres demandent de l’aide : "J’en ai parlé au gouverneur de province mais ça n’a rien donné. J’essaye de contacter le Ministre de l’Intérieur pour voir ce qui peut être fait." Pour faire respecter les règles, les deux bourgmestres souhaiteraient des policiers qui puissent verbaliser ou une aide de l’armée. Si aucune solution n’est trouvée d’ici quelques jours pour faire respecter les règles du port du masque obligatoire, les bourgmestres seront dans l’obligation de fermer le site. "Ce sera dramatique pour les partenaires mais nous n’aurons pas le choix."