Hainaut

Âgé de 20 ans, Rodrick Maurel serait mort d'hypothermie.

Selon les parents du défunt, qui ont eu accès aux résultats de l'autopsie, leurs fils serait mort de froid après avoir été expulsé le week-end dernier d'une discothèque à Tournai, indique samedi les journaux de Sud Presse. 

Le corps sans vie de Rodrick Maurel a été autopsié mardi soir par deux médecins légistes à Mons. La famille du défunt a eu accès aux résultats de cette autopsie.

La mère précise d'abord que le corps de son fils n'a pas été déplacé et qu'il est décédé là où l'on a retrouvé son corps lundi matin. D'autre part, le décès n'est pas dû à l'intervention d'une tierce personne. "Rodrick était dehors en t-shirt alors qu'il pleuvait et que la température était de -3 à -4°C. Il s'est arrêté de respirer dans son sommeil, suite à l'hypothermie", précise le frère de la victime.

Durant la nuit de vendredi à samedi dernier, suite à une altercation, Rodrick Maurel avait été expulsé de la discothèque le "Come-Back", implantée le long de la chaussée de Bruxelles à Tournai. Sur base des vidéos de surveillance, on l'a vu revenir à deux reprises à l'entrée du dancing afin de venir chercher ses effets.

Un gardien lui a interdit d'entrer dans le bâtiment. Depuis, on ne l'avait plus revu. Le corps sans vie de Rodrick Maurel a été retrouvé lundi matin à quelque 400 m du "Come-Back", dans un terrain proche de l'autoroute E42. La découverte de ce cadavre avait été divulguée le jour même par le parquet de Tournai qui, depuis, avait cessé toute communication avec la presse sur ce sujet.