Mathieu Declercq a décidé de se présenter seul lors du prochain scrutin sur la liste DM. Un choix auquel il a finalement été contraint. "L’idée de me présenter aux élections, c’est tout simplement parce que beaucoup de gens rouspètent et aiment se plaindre. Mais pour passer à l’acte il n’y a pas grand monde du coup j’ai décidé de passer à l’ace. À la base, nous étions une vingtaine pour former une liste mais quand il faut passer à l’acte il n’y a plus personne. Du coup je suis seul." Quand on lui parle des querelles entre les partis Mathieu Declercq n’y va pas de main morte. "Le problème, c’est qu’on s’en fout du citoyen. Ils se querellent tous entre eux pour voir qui aura la chance de s’asseoir dans le fauteuil de bourgmestre. À chaque débat entre Duviver et Lefèbvre, ce sont des petites remarques sympathiques entre eux et le citoyen est oublié."

Au niveau de la déchirure du parti socialiste, Mathieu Declercq y voit plus une stratégie mal menée. "Ça gronde depuis des années dans ce parti. Ils veulent absolument rester au pouvoir. Donc ils ont été prendre un gars un peu connu de Chièvres pour garder des sièges sans imaginer que le bourgmestre allait se représenter sur le côté. La moitié des gens qui se présentent sur la liste du PS ne devraient pas y être. C’est méchant à dire mais c’est la réalité."

S’il doit donner un pronostic, Mathieu Declercq s’avance vers une nouvelle victoire de Marc Duviver. "Selon les échos que j’ai, c’est Duviver qui va repasser. C’est sûr et certain ! Bruno Lefebvre est un bourgmestre empêché, donc la moitié des gens ne comprennent pas pourquoi il veut être bourgmestre chez nous puisqu’il ne siégera tout de même pas. C’est un peu con de voter pour un gars qui ne sera pas bourgmestre chez nous et qui ne connaît rien à Ath. Les Athois ne veulent pas d’un intrus."