Hainaut

Les autorités de Pairi Daiza ont indiqué, après la manifestation, dimanche, d'associations opposées à l'arrivée d'ours blancs dans le parc animalier de Brugelette, que les ours seront hébergés dans des conditions optimales.

Les autorités de Pairi Daiza ont tenu à préciser dimanche que la manifestation des opposants à l'arrivée des ours polaires dans le parc animalier s'était limitée à quelque 80 personnes et pas à 200 comme annoncé du côté des manifestants.

Pour Pairi Daiza, l'arrivée des ours blancs, dont 3 sujets intégreront le parc en fin d'année 2019, est une réponse à l'attente et à la demande des experts scientifiques. "Nous accueillerons des ours qui sont nés en captivité, parmi les hommes et non pas des ours que nous aurons extraits de la banquise", a précisé le porte-parole de Pairi Daiza. "Ces ours sont sur une liste d'attente pour être accueillis par un bon zoo. A ce titre, Pari Daiza, meilleur zoo d'Europe, est ce qui peut leur arriver de mieux. Leur territoire, partiellement réfrigéré, sera parfait pour répondre à leurs besoins."

Pairi Daiza construit 4 territoires extérieurs d'une surface totale de 5.000 m2 auxquels viendront s'ajouter, entre autres, des espaces de soins réfrigérés, deux bassins d'eau, une maternité et une grotte de glace.

Le parc a, par ailleurs, souligné que l'ours blanc est en danger de disparition. "L'International Union for Conservation of Nature (IUCN) estime leur nombre à quelque 26.000 spécimens et a classé l'espèce comme vulnérable. Elle redoute un déclin de la population de 30 % endéans les 30 à 40 ans. Les causes principales sont la destruction de l'habitat, essentiellement la chasse et le réchauffement climatique qui fait fondre la banquise et réduit, par ailleurs, les possibilités de s'alimenter en suffisance. Par ailleurs, les experts internationaux de la conservation de la nature demandent officiellement l'aide des zoos pour la protection de l'espèce."

Les instances de Pairi Daiza ont encore souligné que l'ours blanc peut vivre confortablement sous nos latitudes. "Un ours blanc ne vit pas que sur la banquise. Certaines populations, dans la nature, vivent une partie de l'année sous des températures pouvant atteindre 25 degrés. Les scientifiques ont par ailleurs démontré que nos températures n'influencent pas leur bien-être, la zone-limite de confort thermique d'un ours pouvant aller jusqu'à 20 degrés."