La Boucle du Hainaut, chaînon manquant du réseau 380 kV, suscite de fameux débats. Le collège leuzois s'est positionné. Pour lui, c'est non au corridor proposé par Elia.

"Ce corridor vise en effet, sans en modifier le tracé, à remplacer la ligne existante 150 kV par la future ligne 380 kV qui survolerait de la sorte de nombreuses habitations isolées ou des habitations construites en zone d’habitat au plan de secteur de Tournai-Leuze-Péruwelz", stipule le collège.

Le collège propose l’utilisation des tracés de lignes électriques démantelées ou en projet toujours inscrits au plan de secteur de Tournai-Leuze-Péruwelz au nord des villages de Thieulain et de Grandmetz et d’utiliser ensuite les zones non urbanisables de Chapelle-à-Wattines, de Chapelle-à-Oie et de Blicquy, pour permettre à la Boucle du Hainaut de poursuivre son cheminement vers le territoire d'Ath.

Lucien Rawart, le bourgmestre, s'est exprimé. "J'ai proposé ce jeudi 1er octobre à mes collègues du collège communal de refuser le corridor tel que proposé par Elia et de proposer un tracé alternatif. Cette délibération a été approuvée à l'unanimité."