Le groupe, tiré par Annie Cotton, a dévoilé dix points-clés de son programme

Représenté au conseil communal depuis 1994, l’Union Pour Manage (UPM) regroupe depuis toujours des Manageois et Manageois de tous âges, de toutes origines et de toutes classes sociales « qui ont la prétention de vouloir faire mieux pour Manage, en dépassant les clivages traditionnels. » Concrètement, le groupe souhaite « élaborer et mettre en œuvre une alternative démocratique au pouvoir communal socialiste, en place depuis trop longtemps, et lutter contre les dérives que cela entraine. »

Ce 14 octobre, UPM espère faire la différence et gagner la confiance des électeurs. Pour les convaincre, le groupe a dévoilé dix points-clés de son programme. Il s’agit notamment de respecter tous les citoyens et l’instruction de leurs dossiers, sans discrimination et dans le respect des principes du droit, de respecter le bien-être des fonctionnaires dans leurs missions de service public ou encore de lutter contre la corruption, « en particulier dans les dossiers d’urbanisme. »

UPM plaide également pour la création d’un cadre de vie plus agréable et un environnement sain, la sécurité des usagers faibles et la (ré)organisation de la mobilité. Le soutien du commerce locale, une politique sociale basée sur l’information correcte concernant les droits et devoirs, l’autonomie par le travail et « la fin du clientélisme encore présent », figurent également au programme.

Enfin, le groupe défendra la création d’un échevinat du bien-être animal, soutiendra les actions en faveur des jeunes (création d’une maison de jeunes, développement de la culture, soutien aux mouvements de jeunesse non politiques,…) et sera vigilant à la gestion des finances communales « en soignant la rédaction des cahiers de charge de travaux afin d’éviter les mauvaises surprises, en diversifiant les entrepreneurs sollicités lors des procédures de marché public et en supprimant la taxe communale d’égouttage. »

Ces priorités seront-elles partagées par les Manageois ? Réponse le 14 octobre prochain.