Hainaut Le tronçon Obourg-Jemappes de l’E19/E42 sera en travaux jusqu’à la mi-2020.

Chaque matin et chaque soir, les automobilistes qui empruntent l’E19/E42 à hauteur de Mons se retrouvent pris dans les embouteillages du chantier réalisé entre Obourg et Jemappes. Mais la galère est loin d’être finie.

Jusqu’au 22 décembre 2018, la voie de gauche est soustraite dans les deux sens entre Obourg et Jemappes, soit sur 11,5 kilomètres. La vitesse y est limitée à 70 km/h. La fermeture de cette voie permet en réalité de mener des travaux préparatoires en vue d’un vaste chantier qui débutera en 2019 et qui visera à réhabiliter l’autoroute entre Obourg et Jemappes en direction de la France.

Le chantier sera mis en pause les deux semaines suivantes mais les travaux reprendront dès le 7 janvier 2019. Ils porteront sur la berme latérale droite et nécessiteront de soustraire la voie de droite en direction de la France pendant environ deux mois.

Un basculement complet de la circulation sur les voies en direction de Namur interviendra dans la foulée, dans le courant du mois de mars et devrait durer plusieurs mois. Le trafic s’effectuera alors sur deux voies dans chaque sens. L’autoroute sera alors complètement démolie vers la France avec l’objectif de pouvoir démarrer au printemps la reconstruction de la voirie.

L’objectif est d’achever ce chantier pour le premier semestre 2020. Mais certains tronçons pourront être relâchés avant. Depuis sa création dans les années 70, cette portion d’autoroute n’avait pas encore fait objet de réhabilitation en profondeur.

Quant au pont de Pommerœul, plus loin sur l’E42 vers Tournai, la fin de sa réfection est également prévue pour l’été 2020.