Une assistance psychologique a été mise en place

Le moment aurait dû être inoubliable pour toutes ces petites têtes blondes mais il restera à jamais marquer par le drame. Dimanche matin, un élève de sixième année de l’Institut du Sacré-Cœur de Mons a perdu la vie alors qu’il se trouvait, avec ses camarades, en classe de neige en France. Selon nos confrères de Sudpresse, le petit garçon aurait été victime d’une rupture d’anévrisme.

Un encadrement psychologique a été mis en place afin de permettre à l’ensemble des enfants de surmonter le choc lié à cette disparition brutale et bien trop prématurée.