Sur le cliché datant d'il y a quelques jours et transmis par un internaute très surpris, on peut apercevoir des personnes attablées, ne portant pas le masque et consommant des boissons.

La scène se déroule dans le bar "The Speakeasy", dans le Terminal 1 de l'aéroport de Bruxelles-Sud-Charleroi (BSCA).

Rien d'illégal

Renseignements pris, la situation n'a rien d'illégal. Certains établissements HoReCa et débits de boissons sont autorisés à l'aéroport de Charleroi, du côté piste après le check-point sécurité. C'est le cas également du côté de l'aéroport de Zaventem, à Bruxelles. L'article 6, alinéa 4 de l'arrêté ministériel du 28 octobre 2020, autorise en effet l'Horeca dans la zone de transit. Une information qu'on retrouve également sur le site du SPF Economie.

Contacté par l'un de nos journalistes, l'aéroport de Charleroi précise: "Tous les établissements ne sont pas ouverts, mais ceux qui peuvent faire du 'take-away"'le sont. Il n'y a pas de service à table, les gens prennent à emporter et vont s'installer là où il y a des tables, chaises et bancs dans le terminal." L'aéroport ajoute que les distances de sécurité - 1,50m entre les tables - sont de mise. Et que le port du masque est obligatoire pour tout déplacement. "Il y a des contrôles de police ici aussi, comme dans les autres espaces publics", signale encore BSCA.

À Zaventem, on fonctionne de la même manière. "Il est exact que les restaurants sont bien ouverts à Brussels Airport. L'arrêté ministériel l'autorise dans la zone de transit, mais nous ne connaissons pas le motif de cette dérogation", nous indique une source.