Hainaut

La déconstruction des arches du Pont des Trous se poursuit lundi.

 Cependant, plusieurs facteurs ont rendu nécessaire une modification de la planification du chantier.

En effet, il aété tenu compte des éléments pour réajuster le timing Parmi ceux-ci, la volonté maintenue de récupérer et trier le maximum de matériaux pour récupération; la complexité et solidité très fortes de la structure en béton armé et l'exiguïté des lieux et l’impossibilité d’ajouter des stations de travail (barges, pontons)… Dès lors, ce lundi, l’entreprise s'est concentrée sur le démontage de l’arche en rive gauche, ainsi que la sécurisation des piles de l’arche centrale, pour éviter toute chute de pierres sur les bateaux.

Un nettoyage du fond de l’Escaut dans sa partie centrale est prévu pour récupérer les blocs et pierres qui y sont tombés. En toute fin de journée, ce lundi, un gabaritage permettra de confirmer que le tirant d’eau nécessaire (3,5m) est garanti pour assurer le passage des péniches. Il s’agit, au moyen d’un sonar et d’un dispositif métallique descendant sous le niveau de flottaison, de repérer les derniers éléments qui entreraient dans le gabarit de navigation afin de les faire enlever.

La navigation fluviale sera donc rétablie comme annoncé ce mardi 6 août, 6h. De nombreux bateliers patientaient en effet en amont et en aval (écluse de Kain) pour reprendre leur chemin. La volonté du SPW est donc de perturber au minimum la planification de leur trajet, et donc de respecter l’avis à la batellerie qui avait été émis pour leur annoncer ce chantier. L’objectif de chantier étant de favoriser la voie d’eau, il était logique de ne pas entraver outre mesure l’acheminement de leur cargaison.

Une interruption de navigation supplémentaire sera toutefois nécessaire à compter de ce jeudi 8 août,22h, jusqu’à lundi 6h, afin de permettre le démontage de l’arche jointive de la tour en rive gauche.

L’entreprise s’y attellera dès lors dès vendredi, première heure.Dimanche soir, avant la reprise de la navigation, une vérification du gabarit sera à nouveau effectuée. Les piles de l’arche centrale, elles, après avoir été sécurisées pour éviter toute chute de pierres, resteront en place jusqu’à la fin du mois d’août. Au vu de leur structure, leur démontage impliquera une adaptation des moyens d’exécution. Il était déjà prévu de couper la navigation les 30, 31 août et 1er et 2 septembre pour entamer la démolition de l’ancien mur du quai Saint-Brice (une manœuvre qui va s’opérer 4 week-ends consécutifs, jusqu’à fin septembre. Les responsables, sans jouer sur les mots, fait donc d'une pierre deux coups…

Le SPW va donc profiter de cette interruption déjà planifiée et notifiée aux bateliers pour achever le démontage des piles du Pont des Trous.

Rappelons que l’esquisse définitive qui mènera à la reconstruction des arches, intégrant les contraintes émises dans le permis d’urbanisme, sera finalisée et présentée fin août-début septembre. La reconstruction, elle, pourra être envisagée après finalisation du cahier de charges et désignation de l’entreprise. Les travaux pourraient dès lors être entrepris au cours du 1er semestre 2020, pour être achevés fin 2021.