Une opération de débroussaillage se termine sur le plus beau des terrils.

Rendre plus accessibles les sommets des terrils du massif du Martinet à Roux : c’est l’objet du travail de gestion qu’exécutent en ce moment des jeunes de 15 à 21 ans dans le cadre de l’opération Été solidaire pour laquelle le gouvernement wallon avait identifié 230 projets. Depuis le début du mois, ils débroussaillent les principaux cheminements de ce qui apparaît comme le joyau de la chaîne des terrils de Charleroi, avec sa biodiversité. Boulaies, pelouses sèches, prairies, fourrés, éboulis : sur une superficie de 50 hectares, la diversité des environnements fait le bonheur des naturalistes.

Un intérêt collectif

L’opération Été solidaire offre aux jeunes l’opportunité de s’investir dans une mission d’intérêt collectif en effectuant un job de vacances. Leur groupe est encadré par des moniteurs de l’ASBL Charleroi Nature, qui a fourni le matériel et les équipements de protection. Comme l’observe Emilien Burlet de Charleroi Nature, "c’est un projet qui entre également dans le cadre du Plan communal de développement de la nature (PCDN) de Charleroi". Avant d’entamer le chantier, des repérages ont été effectués en compagnie de membres du comité de quartier. "Nous avons d’ores et déjà accompli l’objectif. Trois panneaux indiquant le nouveau sentier et le sommet le plus élevé vont être mis en place et inaugurés ce mercredi 14 août. Nous profitons du temps ‘bonus’ pour entretenir l’ensemble des sentiers du site et rouvrir les deux sommets du petit terril." Les points de vue offrent une vue panoramique sur le paysage : une aubaine pour les visiteurs de plus en plus nombreux à escalader le Martinet. Le terril attire de plus en plus de touristes et de familles : l’éco-compteur placé en mars avait permis de recenser une fréquentation de plus de 400 personnes le premier mois sur l’itinéraire, un chiffre bien en dessous de celui de la période estivale où de nombreux promeneurs vont chercher la fraîcheur sous les frondaisons touffues. Pour les riverains très attachés à leur terril, le défrichage des cheminements constitue une action importante.