Les faits s'étaient produits la nuit du 24 au 25 novembre 2018, sur la route de Wallonie à Tertre.

Une peine de travail de 50 heures (ou deux mois de prison) a été prononcée par la troisième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut, lundi, contre deux Gilets jaunes qui avaient commencé à scier un arbre le long de la Route de Wallonie à Saint-Ghislain, en novembre 2018, dans le but d'entraver la circulation. 

La nuit du 24 au 25 novembre 2018, la police boraine avait interpellé deux hommes qui étaient en train de scier les branches d'un arbre. Ils ont été privés de liberté et cités à comparaître devant le tribunal correctionnel du Hainaut, division de Mons, pour répondre d'une entrave méchante à la circulation et de destruction de bien public. Le tribunal avait estimé que les poursuites étaient irrecevables pour l'entrave méchante à la circulation mais la cour a estimé que les faits étaient établis.

La cour d'appel analysera un autre dossier "Gilets jaunes" lors de l'audience du 28 octobre prochain. Un homme avait été condamné d'une peine de 30 mois de prison en correctionnelle pour détention d'engins artisanaux à caractère explosif dans le but de commettre un crime.