Pas de panique, ce mercredi en matinée, si vous entendez et voyez de nombreuses sirènes et du remue-ménage à l'aéroport de Charleroi : les secours testent le plan interne d'urgence.


La simulation réalisée partira sur le scénario d'un accident aérien, un crash d'avion, au sein du domaine aéroportuaire.

Les pompiers de l'aéroport, les services de secours médicaux, les pompiers du la Zone de secours Hainaut Est, le SPW, les polices locales, fédérales et judiciaires, la Croix-Rouge, Skeyes: du beau monde pour s'assurer que l'exercice, en préparation d'un éventuel problème bien réel, se déroule sans accrocs.

"Il est important d'être paré à toutes éventualités", commente Philippe Verdonck, CEO de l'aéroport BSCA. "Afin d'anticiper tout problème, il est primordial de tester les procédures d'urgence afin de les analyser et les adapter si cela s'avérait nécessaire."

Le test du plan interne d'urgence de l'aéroport poursuit quatre objectifs: 

  1. Mettre en pratique le plan d'urgence, en simulant une catastrophe
  2. Analyser l'efficace du plan et l'évaluer
  3. S'assurer que la collaboration des différentes équipes sur le terrain se passe bien
  4. Enfin, adapter le plan si nécessaire en s'inspirant des difficultés éventuellement rencontrées lors de l'exercice
L'ensemble de l'exercice sera exécuté au sein même du domaine aéroportuaire, précise encore BSCA.