Pari réussi pour l’exposition "Yann Arthus Bertrand". En six mois, 39400 personnes ont visité les lieux. Le public a donc répondu présent, malgré le contexte sanitaire particulier de cette année 2020. Une attraction dont se réjouit l’Echevine de la Culture, Catherine Houdart : "L’exposition a été couronnée de succès car elle a rencontré les attentes du public et a permis de d’attirer de très nombreux visiteurs en ville", explique-t-elle. "Ce rayonnement culturel se poursuit en ce moment avec l’exposition ROY Luchtenstein qui connait aussi une affluence importante."

Une dynamique positive donc pour l’ensemble du secteur culturel de la ville de Mons. Actuellement en cours au Musée des Beaux-Arts de Mons, l’exposition "Roy Listenstein. Visions multiples" signe, elle aussi, un bon score avec 14000 visiteurs depuis début décembre. Nicolas Martin, bourgmestre de Mons, affirme que ces expositions sont venues à point nommé : "C’est un beau moyen d’assurer le rayonnement international de Mons, malgré les temps difficiles que nous vivons actuellement. Par ailleurs, c’est aussi une manière pour nos concitoyens de profiter d’une activité qui leur permet de s’évader."

D’autres sites culturels sont aussi au programme de cette nouvelle année. Le 6 février débutera le Triennale de l’affiche politique au Mons Mémorial Museum, et une semaine plus tard, l’exposition l’Arthothèque "Mons au temps de Waudru, itinéraires mérovingiens". Le travail réalisé par le monde associatif et artistique locaux sera également mis en avant avec "Trésors montois" par le Royal Photo Club Montois le 3 juillet. Le calendrier est bien donc bien rempli.