Une tentative d'enlèvement d'enfants par des hommes cagoulés s'est produite mercredi à Dour, a indiqué jeudi le parquet de Mons. Une enquête est ouverte.

L'inquiétude est de mise du côté de Dour et plus particulièrement dans le quartier de la Cité Chevalière. Ce mercredi, en fin d'après-midi, une camionnette blanche aurait tenté d'enlever quatre enfants âgés de 8 à 9 ans qui étaient en train de récolter des pommes de terre à l'arrière du terrain de football. Selon leur témoignage, quatre personnes cagoulées se trouvaient à bord du véhicule. Ils auraient tenté de kidnapper deux des quatre enfants : un petit garçon et une petite fille.

Heureusement, les enfants ont finalement pu leur échapper. Il n'en fallait évidemment pas plus pour qu'un vent de panique s'élève dans le quartier. La zone de police des Hauts-Pays a bien été avisée de ces faits. Une plainte a d'ailleurs été déposée par les familles concernées. "Il ne faut toutefois pas paniquer", signale Pierre Carton, bourgmestre de Dour faisant fonction. "Je suis en contact régulier avec le chef de corps de la zone de police des Hauts-Pays mais j’insiste sur le fait qu’il ne faut pas s’inquiéter."

Une enquête judiciaire a d'ores et déjà été ouverte avec le parquet de Mons. "Donc nous ne sous-estimons évidemment pas ces faits", poursuit Pierre Carton. "Toutes les précautions possibles ont été prises immédiatement. Les patrouilles de notre police ont par exemple été renforcées dans ce quartier. Une assistance psychologique a aussi été mise à disposition des familles concernées."

La police s'est aussi empressée de retourner sur les lieux pour interroger des témoins et contrôler les camionnettes croisées à Dour qui correspondraient au signalement. L'enquête n'a pour le moment pas encore abouti mais les autorités insistent sur le fait qu'il est inutile de paniquer : "la police fait son travail".

Selon le parquet de Mons, les versions des faits relatés par les enfants concordent. Le dossier n'était toutefois pas encore mis à l'instruction jeudi.